You are currently viewing Le Play to earn, un virage dans le monde du jeu vidéo ?

Le Play to earn, un virage dans le monde du jeu vidéo ?

Quand on évoque le monde du jeu vidéo, une personne lambda pensera surement Sony et sa Playstation ou Microsoft avec la Xbox, sans oublier l’autre géant nippon, Nintendo et la Switch. Et avec la crise sanitaire qui a secoué toute la planète, les jeux vidéo ont connu un regain d’intérêt conséquent. Le monde du jeu vidéo, c’est un marché de plus de 300 milliards de dollars et quelque 2,7 milliards de joueurs dans le monde ! C’est beaucoup ! Et avec l’avènement du web 3.0, l’industrie poursuit une ascension croissante.

Le monde du jeu vidéo, du gaming en général, c’est une croissance rapide et une perpétuelle évolution. Le flux financier généré par le marché est énorme. Aujourd’hui, le monde du jeu vidéo ne se résume plus à une relation développeur/consommateur. Non, un nouveau marché est en train de se mettre doucement en place, un nouveau modèle économique commence également à poser ses propres préceptes. Que ce soit un jeu mobile ou bien plus traditionnel sur PC, il y en a pour tous les goûts.

Play to earn games NFT

 

Metaverse et play to earn ? De nouveau super héros ?

Eh bien non. Commençons par l’univers du Metaverse. Le Metaverse, c’est l’endroit où se mêle la vie d’un avatar, un monde virtuel qui dispose de ses propres règles et de ses propres codes de conduites. Dans ce monde virtuel, il est possible d’y vivre une seconde vie, de réaliser des transactions comme vous allez le faire dans la vie réelle. Dans le Metaverse, tout se fait grâce aux cryptomonnaies. Avec la pandémie de coronavirus, de nombreuses personnes se sont penchées sur le pouvoir du virtuel.

Le confinement a fait ressurgir que deux idées parfois très contradictoires peuvent être associé : jouer et gagner de l’argent. L’économie d’un metaverse se repose avant tout sur ce qu’on appelle le Blockchain. Et dans ces metaverses, pour exister, vous aurez besoin de cryptomonnaie. On appelle également cette monnaie d’échange les NFT (Jetons non fongible).

 

Les jeux play-to-earn games

Littéralement, jouer pour gagner. Comme son nom l’indique, plus le joueur joue, plus l’écosystème du jeu s’enrichit, plus les récompenses sont importantes. Aujourd’hui, il n’est plus question de jouer pour s’amuser, loin de là. Pour beaucoup, les jeux vidéo c’est un travail comme un autre. Le concept de Gamer-investisseur commence à trouver écho auprès d’une nouvelle génération de gamer. Désormais, il n’est plus question de jouer pour jouer, mais de jouer pour investir dans le jeu.

 

Le play to earn, mode d’emploi

Si vous n’avez jamais entendu parler de Tje Sandbox ou encore d’Axie Infinity, faites un tour sur internet. Ce sont deux titres phares du genre Play-to-earn. Deux jeux qui se reposent donc sur le même modèle économique. Axie Infinity (MMORPG) reprend directement les mêmes lignes directrices que Pokémon. C’est un fait. Le jeu dispose de son propre système monétaire, une monnaie qui perd de son intérêt dans le monde réel puisque sans valeur.

Dans Axies Infinity, vous en tant que joueur vous n’avez pas de Pokémon mais des alter-égos que l’on appelle bien évidemment les Axies. Et comme tous les Pokémon qui existent (tant soit peu qu’il y en ait vraiment). Avec de la cryptomonnaie comme valeur étalon, vous aurez la possibilité d’élever et de chouchouter vos petites créatures virtuelles. Comme dans la création de Nintendo, Vos Axies peuvent combattre ou encore réaliser les tâches quotidiennes pour vous.

Grâce à de la cryptomonnaie, vous serez en mesure d’acheter de nouvelles créatures ou encore de les entrainer comme il le faut. Le but de chaque manœuvre est donc d’obtenir la monnaie du jeu, les fameux SLP (Smooth Love Potion). Un Axies bien entrainer peut vite enchainer les victoires et fera gagner plus à son propriétaire. Pourquoi tant d’engouement pour ce jeu ? Parce que le SLP glané dans le jeu peut s’échanger facilement sur le marché des cryptomonnaies traditionnelles.

La preuve ? Les meilleurs joueurs du jeu peuvent moissonner plus de 1300 SLP par jour. Ce qui suivant le cours de la cryptomonnaie actuel représenterait une somme avoisinant les 220 $. Et cryptomonnaie oblige, le taux de change est extrêmement volatile. Autres avantages et non des moindres : les Axis peuvent également se vendre sur une plateforme dédiée en tant que NFT. En tant que joueur vous pouvez soit acheter soit vendre vos propriétés immobilières dans le jeu. Le schéma est donc très simple :

  • Sur un marché ouvert, vous pouvez vendre vos créatures sous forme de NFT,
  • Des actifs du jeu peuvent être également vendus sous forme de NFT
  • Plus vous passez du temps à jouer, plus vous avez la possibilité de vous créer une petite fortune.

Play to earn Games crypto

 

Un bon P2E passe par une bonne compréhension du NFT

Les NFT sont apparus en 2014 et s’apparente à des actifs numériques. NFT fait alors référence à des valeurs fongibles. Autrement dit des valeurs qui peuvent s’échanger en ligne contre de la cryptomonnaie (Bitcoin, euthereum…). C’est donc tout le contraire d’un bien que l’on qualifierait de non fongible. Un actif non-fongible est un actif que l’on ne peut échanger contre un actif de valeur peu ou prou égale.

 

Les meilleurs jeux de Play to earn du moment

Sans citer le sacro-saint Axie infinity, d’autres titres valent largement le détour lorsqu’il est question de P2E. Comme vous allez le voir, il y e en a pour tous les gouts. Pas la peine d’être un joueur chevronné pour prendre du plaisir en y jouant. En effet, cela reste avant tout des jeux vidéo. Des jeux qui pourront vous permettre de décompresser et de vous détendre.

Mechachain

Mechachain est un jeu mobile dans l’univers des robots ou mécha. L’objectif est de faire s’affronter vos méchas dans une arène, cela vous permettra de gagner des mechaniums afin d’améliorer vos équipements. Gagner de la cryptomonnaie NFT grâce à l’achat et la vente dans la blockchain.

Blocktopia

Un metaverse qui place au cœur de sa stratégie la réalité virtuelle. Pour les adeptes de la cryptomonnaie, c’est une expérience tout à fait innovante. Blocktopia propose alors un monde dématérialisé, où la frontière entre le monde virtuel et physique est mêlée. C’est une expérience virtuelle qui collabore avec le réseau Polygon.

Realm

Realm est ce qu’on appelle un projet open source. Comme c’est un jeu issu d’une campagne participative, tous les joueurs peuvent alors y créer un métavers personnalisé. Si l’on doit comparer le produit à un jeu « classique », la création d’une expérience personnalisée fait défaut. REALM est un actif efficace. Et la technologie des métaverses peut apporter une nouvelle manière de concevoir un jeu vidéo.

Immortal Games

C’est une plateforme faite par des passionnés pour des passionnés et qui proposent des jeux à la fois innovants et recherchés. Ses développeurs ont donc mis en place un écosystème de carte à collectionner (Trading Card Game). L’équipe est actuellement en train de mettre sur pied un projet de TCG, American Gothic. Un jeu dans lequel le joueur est amené à choisir parmi 4 factions puis à se battre suivant plusieurs formules (arènes, multi…)

Si vous aimez, les tower defense à l’ancienne, Fantasy Defense est fait pour vous. Immortal Games offre une réinterprétation du genre en accentuant un peu la fonctionnalité multijoueur du jeu.

Defi Warrior (FIWA)

Play-to-earn + NFT apporte dans la plupart des cas des petites pépites vidéo ludiques. C’est dans ce registre qu’apparait Defi Warrior et qui fait office d’OVNI dans le milieu. Dans un paysage cryptographique hors norme, un Blockchain c’est une planète à conquérir. Le héros ou le guerrier vous me direz ? C’est tout simplement un des cryptos qui existe sur le marché.

Chaque guerrier sera alors en mesure de mettre en place sa propre base et d’organiser une chasse aux récompenses efficace. Ainsi, le principal jeton du jeu demeure donc la FIWA. Pour ce qui est de sa valeur, c’est encore le flou sur le marché. Mais la créativité de ses développeurs soutient fortement le projet.

TryHards

Encore un jeu qui se trouver alimenté par le réseau Polygon. Comme son nom ne l’indique pas, vous avez là un jeu de tir à base de NFT bien évidemment. Une fois que vous êtes dans le jeu, vous avez la possibilité de lancer un défi, de combattre un autre joueur et bien sûr de crafter et looter vos équipements propres. Comment faire ? Jouez tout simplement au titre. Votre avatar, on l’appellera un Fanatics. Toutes les armes des Fanatics sont alors basées sur des NFT. Et pour devenir un joueur qui compte dans le jeu, vous devez gagner, gagner et encore gagner.

Ce sont là quelques titres qui pourront vous aider à vous familiariser avec le monde du Play-to-earn. Et bien que ce soit un phénomène tout à fait récent, rien ne vous empêche de vous approprier rapidement le concept.

 

Bientôt un modèle reprit par les grandes enseignes du jeu vidéo ?

Selon les spécialistes du milieu, le play-to-earn est une nouvelle tendance qui fera partie rapidement du monde du jeu vidéo classique. Il semble alors que ce soit un passage obligatoire tout comme la migration des jeux PC vers les ordinateurs avait des détracteurs auparavant. Le Blockchain et le NFT se feront rapidement une place dans les titres grands publics des grands studios de développement.

Pour les professionnels du jeu vidéo, les créateurs eux-mêmes s’inspirent de la réalité et des modèles économiques existants pour étudier et mettre en place un titre innovant. Il est donc inutile de chercher à imposer le P2E au public puisque c’est un style qui saura s’imposer de lui-même au fur et à mesure du développement du marché mondial du jeu vidéo.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire